​Génèse de l'album

 

De l’originelle création musicale pour la pièce de théâtre «Une saison au Congo» d’Aimée Césaire, l’album «Dipenda» garde l’engagement des mots.

 

Ceux de Marc Zinga, artiste belge d’origine congolaise venu prêter sa voix au projet, et ceux bien sûr d’Aimée Césaire à qui l’album rend hommage. La musique elle, à l’instar de «Pollen de feu » propose une subtile palette entre harmonies légères et riches à la fois et rythmes africains et cubains qui ne demandent qu’à s’enflammer.

L’extrême proximité de ces rythmes nous rappelle leur parenté historique.

 

Fabrice Devienne, tel un metteur en scène les dispose d’ailleurs avec efficacité.
Au fil de l’écoute sont convoqués l’Europe, L’Afrique et Cuba.

C’est dans l’espace de ce triangle magique que s’élabore la démarche du pianiste.

 

Il nous invite chaque fois au voyage, au-dessus des océans et des continents mais également au cœur même de chaque morceau.

Ainsi, « Mti Umeoza » nous livre le chant velouté d’une voix féminine que double par endroit les accents lyriques d’un violoncelle, le tout donnant le change aux improvisations jazz du piano.

Ailleurs, là où la flûte double le Rhodes, montent des réminiscences mélangées d’Ultramarine ou de Fal Frett. 

Mais c’est dans « La chanson de Pauline » que l’on sent le mieux le traitement quasi dramaturgique du temps musical, aidé en cela par un quatuor à cordes d’une grande finesse.
Devienne nous rappelle ici tout son travail sur les musiques de film.
« Vienne le temps des pluies » ne déroge pas non plus à ce mode de construction.

 

Les chœurs de femmes sonnent comme une prière au milieu de l’attente remplie d’espoir.

Vient enfin la délivrance sous la bienfaisante pluie de notes d’un piano qui semble lui aussi retrouver sa liberté.

 

Si « Dipenda » est un album qui reste fidèle à la puissance des mots et à l’engagement de Césaire, il rend également un hommage magnifique, par la justesse de sa musique, au grand poète que fut l’homme.

 

Alain Joséphine Ut Musica,Le Bananier Bleu

DIPENDA // 2014 

 

"Une œuvre remarquable qui allie le jazz et les chants africains, les musiques cubaines sur des textes du

poète martiniquais. Deux univers artistiques et une histoire similaire...Jean-Marc Thibaudier (La 1ère)
 

"Album émouvant, riche en couleurs et

jubilatoire" Olivier Daudé (France Bleu)

  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • YouTube Classic

FOLLOW US

© 2015 by Franciane Héron

Subscribe to our updates

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now